Le pari de la solidarité

Publié le par Webmestre

Le pari de la solidarité

Une lettre-pétition :

Madame, Monsieur,

Je suis convaincu-e qu’il est urgent que la France joue pleinement son rôle dans la réponse mondiale aux défis qui sont devant nous, et pour restaurer le lien et la confiance entre citoyen-ne-s et dirigeant-e-s.

Des solutions concrètes existent pour faire face à ces enjeux. Je soutiens les 15 propositions portées par les organisations ActionAid France-Peuples Solidaires, le CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France et le Secours Catholique-Caritas France, pour une France solidaire dans le monde, et je vous appelle en tant que candidat-e aux élections présidentielle et législatives de 2017 à prendre le Parti de la Solidarité et à s’engager à :

  • Partager justement les richesses pour mettre fin à la pauvreté et aux inégalités,
  • Promouvoir la justice climatique et la souveraineté alimentaire,
  • Respecter les droits humains en France comme dans les pays du Sud.

Prenez le Parti de la Solidarité et transformez ces demandes en actes concrets.

15 propositions d'ActionAid-Peuples Solidaires, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, Secours Catholique-Caritas France à l’adresse des candidat-e-s en vue des élections présidentielle et législatives de 2017.

Nous sommes plus de 7 milliards de femmes et d’hommes sur la planète, chaque jour plus interdépendants et confrontés aux mêmes défis et crises (politique, économique, sociale, écologique), qui se succèdent et s’alimentent entre eux. Face à cette situation, les politiques publiques - aux niveaux français, européen et international – ne sont pas aujourd’hui à la hauteur des enjeux. Les citoyen-ne-s en France et dans le monde, notamment les plus vulnérables, subissent de plein fouet ces crises et sont en attente de vraies réponses. Elles existent. Que ce soit par un juste partage des richesses, par la promotion de la justice climatique et de la souveraineté alimentaire, ou par la protection des droits humains, des choix politiques et stratégiques fondamentaux s’offrent à celles et ceux que nous élirons en 2017. C’est une question de courage, de volonté et de vision. Parce que les hommes et les femmes qui vont candidater à la présidence de la République et à l’Assemblée nationale doivent se donner l’ambition d’une France plus solidaire et d’un monde plus juste. Parce qu’il est encore temps de le faire.

Publié dans Elections

Commenter cet article