Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

Communiqué de la Mission Ouvrière de l’Armentiérois Fermeture de la pâtisserie « CHARLE », propriété de la Société LOUISE

Communiqué de la Mission Ouvrière de l’Armentiérois

Fermeture de la pâtisserie « CHARLE », propriété de la Société LOUISE

Mercredi 20 juin, neuf salariés en apprentissage, en CDI, en CDD ont subi la fermeture brutale de leur entreprise.

En milieu de matinée, le directeur du groupe, sa DRH et une assistante juridique demandent aux employés (es) de se rassembler :

« Ils nous ont dit : on va fermer ! Videz vos casiers, jetez toutes les préparations en cours…Quarante cinq minutes plus tard, on se disait au revoir sur le trottoir…L’après-midi même, les camions viennent vider la boutique ; machines, ustensiles, moules, tout est parti…. »

Au-delà de la méthode exécrable, c’est la dignité de ces hommes et femmes qui est bafouée.

Lorsque le travail n’est vu que comme un coût pour l’entreprise, lorsque le travail, et particulièrement « le travail bien fait », est empêché par des contraintes imposées aux travailleurs, alors le travail n’est plus l’espace que nous défendons à la Mission Ouvrière : l’espace où les ouvriers s’expriment, vivent leur dignité, leur créativité, leur place d’acteur dans la société.

C’est pourquoi, l’équipe locale  Mission Ouvrière d’Armentières soutient la lutte de ces Ouvrier(es) de l’entreprise « Charle ».

Comme l’Action Catholique Ouvrière, membre de la Mission Ouvrière, l’a écrit écrit dans sa résolution finale de la 22ème rencontre nationale de Saint Etienne :

« Nous voulons être une Action Catholique Ouvrière qui donne la parole, qui rend visible et qui soutient les travailleurs en lutte pour le maintien et le développement d’un travail digne. »

La Mission Ouvrière réunie les acteurs de l’Église Catholique qui agissent pour l’annonce de la Bonne Nouvelle dans le milieu ouvrier et les quartiers populaires. Initiée par l’assemblée des Évêques de France en 1957, elle réunit notamment l’Action Catholique des Enfants (ACE), la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), l’Action Catholique Ouvrière (ACO), les prêtres ouvriers… des enfants, des jeunes, des hommes et des femmes qui répondent à l’appel du Pape François « sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile » (Pape François, La joie de l’Évangile, n°20, 2013).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article