Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

Le Documents Épiscopat, n° 7/2018, « L’humain au cœur du travail. Colloque de la Mission ouvrière » est paru cette semaine.

Le Documents Épiscopat, n° 7/2018, « L’humain au cœur du travail. Colloque de la Mission ouvrière » est paru cette semaine.

Le Documents Épiscopat, n° 7/2018, « L’humain au cœur du travail. Colloque de la Mission ouvrière » est paru cette semaine.

L’HUMAIN AU CŒUR DU TRAVAIL
Sous la responsabilité de Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes
76 pages – 5 €

« Aujourd’hui, le travail semble se réduire à un acte de production, soumis aux variables d’ajustement, dans le cadre de sociétés hyper technologiques. Le travail reste néanmoins pour l’homme un lieu de réalisation fondamentale et indispensable à son équilibre. C’est pourquoi la mission ouvrière a jugé bon de mener une réflexion et une enquête sur “l’humain au cœur du travail”. Un colloque s’en est suivi avec pour objectif de tenter de cerner la valeur sociale et humaine du travail. Ce document en constitue les actes. »

> Ci-après bon de commande fichier en PDF :

 

> Le sommaire :

Le Documents Épiscopat, n° 7/2018, « L’humain au cœur du travail. Colloque de la Mission ouvrière » est paru cette semaine.

LE LIEN DE L’HOMME AU TRAVAIL

PAR MGR MARC STENGER
Évêque de Troyes


Depuis soixante ans, la Mission ouvrière rejoint et accompagne les hommes et les femmes de notre société dans leur vie de travail et d’engagement. Elle est témoin de l’importance du chômage et des situations précaires dans le monde du travail, touchant en particulier les milieux populaires. À l’occasion d’une enquête récente, elle a pu percevoir ce que le travail pouvait engendrer de bien-être et de mal-être dans la vie personnelle et sociale des personnes.

Le contexte et les conditions du travail ont fortement changé, au point qu’aux yeux de certains responsables, il n’est plus qu’une variable d’ajustement dans le cadre du progrès continu des technologies. Cela rend pertinente la poursuite d’une réflexion sur ce qu’il est vraiment, en donnant la parole à ceux qui le vivent comme un lieu de bonheur ou de souffrance et à ceux qui le recherchent et l’attendent comme indispensable à leur existence.

C’est la raison pour laquelle la Mission ouvrière a jugé bon d’organiser un colloque dont ce Documents Épiscopat constitue les actes. Quatre témoignages forts de salariés illustrent le lien de l’homme au travail. Si chaque témoin est déterminé par son travail, il lui donne aussi du sens. Le travail c’est un homme ou une femme qui travaille et qui apporte par ce moyen une valeur inestimable au monde dont ils sont protagonistes, une valeur qu’aucune technologie ne peut remplacer. Il s’agit donc de mettre en valeur le sens et la finalité de l’action humaine sur la réalité. Cette action est la marque de la dignité de l’homme qui a vocation à apporter sa contribution à la construction de la «maison commune».

 

 

Pour mémoire :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article