Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

[La Foi d'un Peuple n°185] À la lumière de Pâques

Edito

S’il est une dimension que s’est donnée le mouvement ouvrier dès ses commencements, c’est la dimension internationale.

« Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » Ce slogan a habité et peut encore habiter les luttes sociales dans un monde où la concurrence ne cesse de s’élargir à de nouveaux pays et de maintenir de nouvelles et profondes inégalités pour les hommes et les femmes, entre les hommes et les femmes qui travaillent ou cherchent du travail.

Les mouvements apostoliques et les initiatives missionnaires en monde ouvrier qui se sont développées dans l’Église catholique avant et après le concile Vatican II ont aussi vite pris conscience, en commençant par la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, de la dimension internationale à donner à leur développement. Il n’y a pas à choisir entre le monde et son propre continent mais les chances et les risques d’une volonté de « faire l’Europe » font partie de leur espace de réflexion et d’action.

À l’approche d’élections au Parlement européen pleines d’incertitudes, il est difficile de ne pas se sentir concerné mais beaucoup découvrent qu’ils sont mal informés et peu formés et donc bien éloignés des réalités et des enjeux de l’Europe actuelle.

L’Europe, un grand rêve né de l’après-guerre n’est pas parvenu à trouver son équilibre en mettant l’économie au service de la société. Beaucoup la disent « à la croisée des chemins » au moment même où la conjonction de mouvements migratoires insistants et de mouvements populistes grandissants la mettent au défi de choisir entre accueil ou repli sur soi. Les évêques de France nous interrogent : quelle Europe voulons-nous ?

Les disciples du Christ ne peuvent oublier qu’ils ont été envoyés à « toutes les nations » et qu’ils ont à éclairer les situations difficiles qu’ils traversent à la lumière de Pâques. Dans l’Évangile de Saint Luc que la liturgie nous propose cette année, c’est en un seul jour, le jour de Pâques, « premier jour de la semaine » que se rassemblent la visite des femmes au tombeau, la route commune et la halte du soir des disciples d’Emmaüs, la présence du Ressuscité qui lance la mission et demande des témoins.

Cette première communauté qui s’agrandit et se diversifie se retrouvera bien vite à la croisée des chemins : rester portes fermées à Jérusalem ou partir au large de l’espace méditerranéen. L’intelligence des Écritures inaugurée par Jésus ressuscité le jour de Pâques et le don de l’Esprit Saint cinquante jours plus tard à la Pentecôte vont lui permettre de dépasser ses doutes et ses peurs.

Ce ne sera pas sans débats ni mises en question comme le montrent les Actes des Apôtres. Sans cesse, il faut relire chaque étape du chemin pour découvrir ce qui avance ou pourrait faire reculer.

Encore aujourd’hui, cette relecture permet de discerner et d’agir pour faire des choix et vivre le service de l’homme appelé par Dieu à entrer dans son projet de fraternité en Jésus Christ.

Xavier DURAND, délégué national

Découvrir le numéro 105 de la foi d'un peuple :

Article de l'ACE n'ayant put être incéré dans ce numéro à lire dès à présent !

Pour s'abonner au magazine La Foi d'un peuple cliquez ici ou télécharger ci-dessous le bulletin d'abonnement !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :