Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

Diocèse de Limoges : expression de la Mission ouvrière

Chers amis,

C’est dans des circonstances particulières que je vous adresse cette première lettre en tant que Délégué
diocésain de la Mission Ouvrière du diocèse de Limoges (Creuse et Haute-Vienne). En effet, cela fera
bientôt deux semaines que la France est confinée et tente de faire face à la pandémie du Coronavirus.

Nous le savons tous désormais, ce virus bouscule violemment notre société et nous interpelle sur bien
des points. Parmi les mouvements qui composent la Mission Ouvrière, deux d’entre eux, l’Action
Catholique Ouvrière (ACO) et la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) ont souhaité s’exprimer
publiquement et faire part à la fois de leurs inquiétudes pour les travailleurs contraints de poursuivre
leurs activités, mais également de leurs espérances pour un monde plus juste et plus humain.

« Nous voilà coupés les uns des autres physiquement ! Mais au coeur de cette période nous, chrétiens, voyons
un signe d’espérance. La lumière ne sera pas seulement la fin de la maladie et du confinement, ce sera un
regard différent sur ce monde, des luttes et des actes qui permettront aux hommes d’être debout » écrit
l’ACO. Je vous invite à prendre connaissance de ces textes et à les faire connaître autour de vous.

Ces dernières semaines, la Mission Ouvrière de notre diocèse a également été marquée durement par
la disparition de quatre de ses figures. C’est tout d’abord notre ami Claude BOULAUD qui s’en est allé le
31 janvier, suivi de Bernard de MONVALLIER le 6 mars, de Pierre SAUVAGE le 25 mars et enfin d’Angelo
CAMPANER le 27 mars. Claude, Bernard et Pierre ont consacré une grande part de leur ministère de
prêtre à l’accompagnement des mouvements d’action catholique. Plusieurs générations de laïcs ont pu
découvrir les textes bibliques et goûter à la joie de croire grâce à eux. Ils continueront à nous inspirer.
Angelo quant à lui a été militant toute sa vie. Syndiqué à la CGT, engagé pour l’écologie politique, Angelo
a toujours lutté pour le respect des personnes et de la dignité humaine. Doté d’une grande culture, il
aimait partager ses idées avec les autres dans le respect des opinions de chacun. Nous rendrons
collectivement hommage à nos amis dès que les circonstances nous le permettront.

Les événements vécus ces dernières semaines nous bousculent et remettent en question beaucoup de
choses que nous pensions acquises. L’insécurité déjà présente dans nos vies, du fait de la pauvreté et de
la précarité, des fermetures d’entreprises et du chômage, de la violence dans les quartiers s’accentue
avec la crise sanitaire du COVID-19. Comme nous le réclame le CCFD-Terre Solidaire, à la suite du
Pape François, c’est à une véritable conversion de nos modes de vie que nous sommes appelés,
afin de préserver notre planète et de permettre à tout homme de s’épanouir et de vivre
dignement. Nous sommes totalement interdépendants et c’est désormais à l’échelle mondiale que
doivent se traiter nombre de questions, telles que l’alimentation, la santé, l’éducation, la protection de
l’environnement, d’où la nécessité impérieuse d’une plus grande solidarité entre tous les peuples … En
cette période de Carême, nous sommes aussi invités à approfondir notre foi : foi en Dieu, foi en l’Homme.
Nous le croyons : Jésus-Christ est là au coeur de nos vies, c’est lui qui nous fait vivre et nous donne la
force d’avancer, au service de nos frères et de l’humanité souffrante, mais aussi une humanité emplie
des espoirs des femmes et des hommes de ce temps.

Paul ANGLERAUD
Délégué Diocésain à la Mission Ouvrière du diocèse de Limoge

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :