Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

Prise de parole de la Mission ouvrière d’Armentières


La Mission Ouvrière d’Armentières, mouvement de l’Eglise catholique, regroupe des membres


d’équipes d’Action Catholique Ouvrière, de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, des personnes de
quartiers populaires de notre agglomération. Comme la majorité d’entre nous, nous sommes
confinés à notre domicile, mais nous continuons à porter un regard sur ce qui se passe autour
de nous, à repérer des gestes qui sont signes de solidarité, de partage, d’engagement pour le
collectif. Ce texte rassemble nos regards, nos expressions.

La Mission Ouvrière du diocèse de Lille a mené, ces derniers mois, une enquête auprès des
soignants sur leurs conditions de vie, leurs conditions de travail. Les conclusions viendront en
octobre prochain, une prière en a déjà été retirée (Psaumes pour les soignants)
Nous pensons à Ludovic, par exemple, qui travaille en EHPAD et qui est très seul quand il rentre
chez lui... Nous pensons au fait que son EHPAD a fonctionné ces derniers mois avec des moyens
limités et une équipe resserrée.

Nous pensons aux mouvements des personnels des hôpitaux qui ont multiplié les grèves ces
dernières années. Ils n'ont jamais été entendus, et depuis que le Coronavirus est là, ils deviennent
des héros ! Ils le sont pourtant tous les jours... On se mobilise enfin pour leur donner des moyens
alors qu'ils en réclament depuis des années !
Les soignants sont les ouvriers de la lutte contre le coronavirus.

Des ouvriers et employés que la mission ouvrière rassemble, sont "en première ligne". Pensons
aux hommes et aux femmes, peu qualifiés parfois, qui se retrouvent à devoir gérer en même
temps: peur de la contamination, gestion familiale (enfants à la maison), interrogations sur le
sens du travail, alors que la France et son économie sont à l'arrêt...
Nous pensons aux éboueurs qui continuent leur travail de salubrité de rues vides.
Nous pensons aux salariés des magasins qui "travaillent pour nous".
Nous pensons aux artisans – bouchers, boulangers, maraichers, … occupés au quotidien à fournir,
à produire ce qu’il nous faut comme nourriture.
Nous pensons aux chauffeurs routiers qui continuent leurs livraisons.

Tous font tout ce qu’ils peuvent pour assumer leur tache au mieux, tout en connaissant les
risques qu’ils prennent pour leur propre santé
Nous voulons dire notre profonde reconnaissance à chaque personne de ces différentes
catégories professionnelles, engagées au quotidien pour protéger ou redonner la santé aux
personnes touchées par le COVID 19, pour assurer la production, la logistique et la distribution
de nos approvisionnements.

Nous sommes atteints dans notre humanité en constatant autour de nous les difficultés
rencontrées par de nombreuses personnes, comme :

  • Les chômeurs, les femmes seules avec des enfants, les personnes âgées, les migrants pour qui le
  • confinement augmente encore l’isolement.
  • Toutes les personnes du monde carcéral, prisonniers et gardiens, soumis à une pression
  • croissante, et toutes leurs familles inquiètes pour leur devenir
  • Petit artisans angoissés par l’avenir de leur entreprise
  • La liste est longue de toutes celles et tous ceux qui vivent chaque jour dans le désarroi, l’incertitude, pour qui tenir est le combat de chaque jour.

Et en même temps, nous constatons autour de nous des attitudes qui confortent le Vivre
Ensemble :

  • des voisins qui ne se résignent pas à la peur, mais qui, avec précaution, osent faire des courses
  • de façon solidaire pour un(e) voisin(e) qui n'a pas la possibilité de se déplacer….
  • plein de personnes qui prennent des nouvelles de parents, d’amis, de relations, et veillent par
  • les télécommunications à rompre l'isolement de ceux-ci….
  • des enseignants qui se portent volontaires pour assurer l’enseignement des enfants de
  • soignants…
  • des entreprises qui reconvertissent leur activité afin de fabriquer des masques….
  • des exploitants agricoles qui poussent leur activité pour sortir des légumes, produire du pain, des oeufs pour un maximum de gens….

En tant que chrétien, nous n’avons plus la possibilité de nous rassembler en communauté pour
prier ensemble notre Dieu ; il nous reste à imaginer de nouvelles manières de vivre les fêtes de
Pâques à la maison. Nous croyons en Jésus, Fils de Dieu, qui partage notre humanité, avec ses
joies et ses tourmentes, et qui nous dit : « Et Moi, je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la fin
des temps » Evangile de Matthieu 28, 29

Comme chrétiens, nous restons porteurs d’espérance, ce qui se vit aujourd’hui ne sera pas sans
effet, nous ne pourrons nous satisfaire d’un retour au « monde ancien »
Nous resterons attentifs et engagés pour que le redémarrage des activités de notre pays
prenne en compte ce que la pandémie a révélé comme insuffisances en termes de protection
de la santé, de cohésion sociale, de respect de l’environnement.

Danielle, Christiane, Jean, Jean Michel, Pascal, Pierre, Raphael, Alain, Michel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :