Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mission Ouvrière Nationale

Mission Ouvrière Nationale

L'Eglise en monde ouvrier et dans les milieux populaires

Noël à Nantes

Que les invisibles deviennent visibles !

C'est le message de Noël proposé par la Mission ouvrière (ACO, JOC, ACE, prêtres, diacres, religieuses) qu'ont souhaité partager les équipes locales le 19 décembre lors d'une célébration eucharistique en l’église St-Laurent des Dervallières, quartier populaire de Nantes.

Dans le respect de la distanciation physique, 120 personnes ont pu regarder le diaporama de Noël. Elles l’ont reçu comme une actualisation de la naissance du Sauveur autour de cette question : « Où es-tu déconfiné, Jésus ? »

Des témoignages ont souligné comment les uns et les autres ont vu Jésus venir dans leurs réalités de vie cette année :

- Là où, à l'exemple du club ACE de Bellevue, les enfants se mobilisent pour une planète plus belle et moins polluée par les déchets. Ils veulent « Demain meilleur qu'hier ».

- Là où des jeunes et des adultes se mobilisent autour du projet Confi-food. Durant trois mois, tous les soirs, des bénévoles jeunes et moins jeunes apportent des repas à des familles migrantes et à des personnes à la rue confinées dans un hôtel Formule 1 du centre industriel de Saint Herblain. Des repas chauds, riches et équilibrés, sont imaginés et préparés dans la cuisine coopérative par les cuisiniers à partir des invendus des grandes surfaces et des centrales d’achat.

- Là où, lors du premier confinement, des personnes se mobilisent pour porter le bulletin paroissial à plus de 200 personnes qui ne peuvent le consulter faute d’accès à Internet. Cette diffusion est surtout créatrice de liens. Beaucoup de témoignages de remerciements montrent toute l’importance d’une telle action en pareille période. Et deux goûters organisés durant l’été dans la cour de la Maison paroissiale permettent de réunir certaines de ces personnes. Lors du second confinement, l’objectif est de rejoindre les personnes isolées : « L’édito donne notre regard d’espérance chrétienne malgré les difficultés vécues par des personnes de nos quartiers, et la proposition qu’elles puissent témoigner dans cette parution. Osons comme le Christ qui dit, dans l’évangile de Marc, "Je t’ai vu sous le figuier !", porter attention à nos frères et sœurs en confinement. N’hésitons pas à les rejoindre sous leur figuier ! »

Un grand merci a été exprimé pour tous ces messages d'espoir, mais également une demande à l'Esprit Saint pour témoigner autour de soi de ces bonnes nouvelles qui sont Bonne Nouvelle.

La joie manifestée à plusieurs reprises lors de la célébration, qui se lisait sur les visages des participants, a permis de repartir reboostés pour vivre la fête de Noël en communauté paroissiale et en famille.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :